Retour à la page d'accueil 

Dernière modification :
3-05-2013

Bilan ...     De l'italien balancio, balance.


Bilan - Bilan buccodentaire - Bilan d'aptitude sportive - Bilan dentaire - Bilan de santé - Bilan d'extension - Bilan d'extension chirurgical - Bilan d'extension clinique - Bilan d'extension paraclinique - Bilan électrolytique - Bilan énergétique - Bilan équilibré - Bilan hépatique - Bilan hydrique - Bilan lipidique - Bilan métabolique - Bilan musculaire - Bilan négatif - Bilan positif - Bilan préopératoire - Bilan préopératoire de cancer - Bilan préopératoire ophtalmique - Bilan sanguin -

Bilan
Médecine générale, nombreuses spécialités  -  [Angl. : Balance, check-up]   N. m.  * bilan : de l'italien balancio, balance.  En médecine, un bilan représente un examen ou un ensemble d'examens qui permettent d'évaluer l'état de santé d'un malade, mais aussi et surtout l'évolution éventuelle d'une pathologie. En physiologie, le bilan désigne le résultat de la comparaison des apports et des pertes d'une substance ou d'un élément déterminé.      Haut de page

Bilan dentaire   Bilan bucco-dentaire
Odontostomatologie  -  [Angl. : Dental check-up, Buccodental check-up]   N. m.  * bilan : de l'italien balancio, balance ; * dento, dentaire : du latin scientifique bucca [bucc(o)-, -buccal], bouche, et du latin dens, dentis [dent(o)-, -dental], dent et, par analogie, ce qui a la forme d’une dent.  En 2001, la CPAM (caisse primaire d'assurance maladie) propose à tous les adolescents(es) de 15 à 18 ans, un bilan bucco-dentaire (BBD) entièrement gratuit (chez un chirurgien dentiste conventionné) et prend également à sa charge tous les soins qui découlent de ce bilan. Dans cette tranche de 15 - 18 ans, ce BBD peut être renouvelé gratuitement chaque année. De quoi s'agit-il ? Le chirurgien-dentiste effectue un bilan de santé bucco-dentaire complet, permettant d'identifier les soins éventuellement nécessaires à entreprendre. Il prodigue également des conseils d'hygiène indispensables pour une bonne conservation des dents et des gencives. Il n'est pas prévu de dispenser des soins lors de cette visite, sauf en cas d'urgence, puisqu'il s'agit d'un examen de prévention. Par contre, les soins nécessaires identifiés lors de l'examen, qu'ils soient conservateurs (détartrage, plombage...) ou chirurgicaux (extractions...), seront intégralement remboursés s'ils sont effectués dans les six mois suivant l'examen de prévention. Passé ce délai, l'assurance maladie les remboursera à 50%, comme elle le fait habituellement. Ni les soins orthodontiques (destinés à corriger l'implantation des dents), ni les prothèses ne sont pris en charge dans le cadre de cette campagne de prévention.  Radiographie panoramique dentaire    Haut de page

Bilan métabolique   Bilan énergétique   Bilan hydrique   Bilan électrolytique   Bilan positif   Bilan équilibré   Bilan négatif
Physiologie, endocrinologie et métabolismes  -  [Angl. : Metabolic check-up, Energetic check-up, Hydric check-up, Electrolytic check-up, Positive check-up, Balanced check-up, Negative check-up]   N. m.  * bilan : de l'italien balancio, balance ; * méta : du grec meta exprimant la succession, le changement, signifiant également plus loin, à côté de, entre, avec ; * bolique : du grec bolos, bolê [- bole, -bolie, -bolisme], jet, action de jeter.  Un bilan métabolique concerne les métabolites (aliments et boissons) et vise à comparer les entrées et les sorties (urine, sueur, matières fécales). S'il ne concerne que les entrées et les sorties de l'eau, c'est un bilan hydrique (du grec hudôr [hydr(o)-, -hydrique, -hydrie], eau). Lorsque les dosages entrées - sorties concernent les électrolytes du milieu intérieur (chlore, potassium, sodium ...), c'est un bilan électrolytique ; le bilan énergétique compare les entrées et les sorties d'énergie dans l'organisme. Ces bilans peuvent être positifs (moins de sorties que d'entrées), équilibrés lorsque les entrées compensent exactement les pertes, ou négatif si les sorties sont supérieures aux entrées, entraînant progressivement une insuffisance pour la ou les substances concernées. Ces bilans sont très importants pour définir une insuffisance rénale ou d'un autre organe.    Haut de page

Bilan musculaire
Physiologie, endocrinologie et métabolismes  -  [Angl. : Muscular check-up]   N. m.  * bilan : de l'italien balancio, balance ; * musculo, musculaire : du latin musculus [muscul(o)-, -musculaire], petite souris, relatif au muscle et à ses fibres irritables et contractiles assurant les mouvements.  Le bilan musculaire est pratiqué pour évaluer la force d'un muscle (ou d'un groupe de muscles), en utilisant une échelle graduée de 0 à 5. Il sert essentiellement à évaluer l'évolution d'un muscle dans certaines pathologies qui affectent le système musculaire, comme la poliomyélite, certaines myopathies, entre autres.    Haut de page

Bilan d'extension   Bilan d'extension clinique   Bilan d'extension paraclinique   Bilan d'extension chirurgical
Cancérologie oncologie, imagerie médicale et interventionnelle  -  [Angl. : Extension check-up, Clinical extension check-up, Paraclinical extension check-up, Surgical extension check-up]   N. m.  * bilan : de l'italien balancio, balance ; * extension : du latin extensio, de extendere [-extension], étirer, allonger.  Le bilan d'extension concerne essentiellement le suivi et la surveillance d'un cancer ainsi que son évolution. Il existe donc presque autant de bilans d'extensions que de formes de cancers et il n'est pas ici question de les détailler tous. Les quelques lignes qui suivent ont pour seule ambition d'expliquer le bilan d'extension dans ses grandes lignes. Par définition, le bilan d'extension doit être adapté à l'état clinique du malade, à son âge et au statut de performance, puis à la nature du traitement (donc du cancer et de son stade). Ce bilan comporte plusieurs phases ou aspects : examen endoscopique, radiologique, biologique et anatomopathologique avec ou sans biopsie, utilisation de marqueurs tumoraux (c'est le bilan d'extension paraclinique). Il peut mettre en œuvre les techniques les plus récentes de l'imagerie médicale et interventionnelle. Quand le bilan est terminé, on définit le type d'extension de la lésion cancéreuse (c'est le bilan d'extension clinique) : * Extension locale : siège de la lésion, taille (diamètre, épaisseur, volume), aspect macroscopique, rapports avec les organes voisins. * Extension régionale : existence et localisation de ganglions (homolatéraux et/ou controlatéraux), estimation de leur taille et volume, relations avec les organes voisins (peau, vaisseaux sanguins, muscles, os). * Extension métastasique : avec recherche de métastases dans le foie, les os, la peau, le tissu nerveux. Enfin, le bilan d'extension chirurgical permet de définir avec précision l'extension locorégionale ou régionale de la (des) tumeur(s).    Haut de page

Bilan préopératoire   Bilan préopératoire ophtalmique   Bilan préopératoire de cancer
Cardiologie, anesthésie réanimation, imagerie médicale et interventionnelle  -  [Angl. : Presurgical check-up, Ophthalmic presurgical check-up, Presurgical check-up for cancer]   N. m.  * bilan : de l'italien balancio, balance ; * pré : du latin prae [pré-], avant, devant ; * opératoire : du latin operari [-opératoire], travailler, de opus, œuvre.   Avant tout, il faut savoir qu'il n'existe pas un bilan préopératoire mais plusieurs bilans dont les protocoles varient en fonction de l'opération envisagée. C'est ainsi qu'un bilan préopératoire ophtalmique comprendra une réfraction (détermination de l'anomalie visuelle à corriger), un examen biomicroscopique de l'œil, une topographie cornéenne ... alors que lors d'un bilan préopératoire de cancer, l'imagerie médicale se révèle décisive : scanner, scintigraphie ou tomoscintigraphie, endoscopie entre autres.  La législation française rend ce bilan obligatoire avant toute intervention chirurgicale et, dans la plupart des cas, il comprend un électrocardiogramme, une radiographie pulmonaire, une prise de sang en vue d'analyse et un entretien avec le médecin anesthésiste.    Haut de page

Bilan de santé
Médecine générale, nombreuses spécialités  -  [Angl. : Physical check-up]   N. m.  * bilan : de l'italien balancio, balance.  Quand un médecin, généraliste ou spécialiste, prescrit un bilan de santé (connu aussi sous son nom anglo-saxon : check-up), il demande toute une série d'analyses et d'examens, parfois variables en fonction de la pathologie recherchée. Le bilan de santé permet aussi de suivre l'évolution d'une maladie. Le bilan de santé s'entend aussi comme un examen médical complet qui se répète périodiquement. Parmi les examens les plus pratiqués dans un bilan de santé figurent l'auscultation, une analyse sanguine, un ECG (électrocardiogramme), une radiographie pulmonaire, entre autres.    Haut de page

Bilan d'aptitude sportive
Médecine du sport, cardiologie, imagerie médicale et interventionnelle  -  [Angl. : Balance sheet of sporting ability]   N. m.  * bilan : de l'italien balancio, balance ; * sportive : du mot anglais sport, jeu, amusement, lui-même dérivé de l'ancien français desport, se déporter, s'amuser.  Le but de ce bilan est de détecter une éventuelle (ou plusieurs) contre-indication à la pratique d'un sport donné. Les principaux intéressés sont ceux qui, après une période plus ou moins longue de repos, décident de reprendre un sport ou de le commencer, mais aussi ceux qui désirent pratiquer un sport violent ou dangereux. Pour certaines activités sportives dangereuses, le bilan peut être annuel et obligatoire. Dans la plupart des cas, le bilan comprend un entretien détaillé, la mesure de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle au repos, un électrocardiogramme, la recherche d'un éventuel souffle cardiaque à l'auscultation, la mesure de la taille et du poids du sujet. Si le médecin suspecte une anomalie, d'autres examens seront prescrits.    Haut de page

Bilan sanguin   Bilan hépatique   Bilan lipidique
Hématologie, nombreuses spécialités  -  [Angl. : Blood assessment, Liver balance sheet, Lipid balance sheet]   N. m.  * bilan : de l'italien balancio, balance ; * sanguin : du latin sanguis, sanguinis [sanguin(o)-, -sanguin, -sanguinolent], liquide rouge qui circule dans les veines et les artères ; * hépatique : du grec hêpar [hépato-, hépar(o)-, hépatique], foie ; * lipidique : du grec lipos, liparos [lip(o)-], graisse, gras. Le bilan sanguin consiste à effectuer un certain nombre d'analyses, de dosages ou de recherches d'éléments particuliers dans le sang d'un patient. Le nombre de ces analyses est important et très variable selon la pathologie recherchée. Je ne citerai donc dans ce paragraphe que les actes les plus couramment demandés par le médecin prescripteur. Pour chacun de ces actes, des renseignements plus complets sont disponibles dans les pages de ce site en recherchant les différentes définitions. * Hémogramme, NFS (numération formule sanguine) : détermine le nombre ou la quantité de chacun des éléments figurés du sang : hématies ou globules rouges ou érythrocytes, leucocytes ou globules blancs (polynucléaires, lymphocytes, monocytes) et plaquettes ou thrombocytes. * VS ou vitesse de sédimentation : augmentée dans de nombreuses pathologies. * Ionogramme : dosage des différents ions présents dans le plasme : K+ (potassium), Na+ (sodium), Cl- (chlore) entre autres. * Glucose : la glycémie ou taux de glucose sanguin permet de dépister ou de suivre l'évolution d'un diabète. * Urée, créatinine ...  On peut également cibler tel ou tel organe. Dans le bilan hépatique, on procède au dosage de : TxP, protéines, bilirubine, ASAT GO, ALAT GP, Gamma GT, PAL, alcoolémie ; dans le bilan lipidique, on évalue le cholestérol et les triglycérides etc.    Haut de page