Retour à la page d'accueil 

Dernière modification :
13-04-2013

Lepto-     Du grec leptos [lept(o)-, -lepsie, -leptique], mince, faible, qui affaiblit. L'élément "lepto-" est essentiellement utilisé dans les disciplines scientifiques, notamment en hématologie et en parasitologie.


Leptocyte - Leptospira - Leptospira australis - Leptospira autumnalis - Leptospiraceae - Leptospira grippotyphosa - Leptospira hebdomadis - Leptospira icterohemorrhagiae - Leptospira pomona - Leptospire - Leptospirose - Leptospirose ictéro-hémorragique

Leptocyte
Hématologie, médecine biologique  -  [Angl. : Leptocyte, target cell]   N. m.  * lepto : du grec leptos [lept(o)-, -lepsie, -leptique], mince, faible, qui affaiblit ; * cyte : du grec kutos [cyt(o)-, -cyte, -cytie, -cytaire], cellule. Un leptocyte est une hématie (ou érythrocyte ou globule rouge) qui a perdu de son épaisseur au point de paraître comme un anneau à l'examen microscopique. De telles hématies sont aussi qualifiées des annulocytes (annulo : du latin annulus, annularius [anneau, -annulaire], qui a la forme d’un anneau) et peuvent être observées dans l'anémie de Cooley.       Haut de page (voir les leptospiroses).

Leptospirose   Leptospirose ictéro-hémorragique   Leptospira   Leptospire   Leptospiraceae   Leptospira hebdomadis   Leptospira icterohemorrhagiae   Leptospira grippotyphosa   Leptospira pomona   Leptospira autumnalis   Leptospira australis
Parasitologie pathologies infectieuses et tropicales  -  [Angl. : Leptospirosis, Icterohaemorrhagic (or icterohemorrhagic leptospirosis, Leptospira, Leptospiraceae, Leptospira hebdomadis, Leptospira icterohaemorrhagiae, Leptospira grippotyphosa, Leptospira pomona, Leptospira autumnalis, Leptospira australis]   N. f.  * lepto :
du grec leptos [lept(o)-, -lepsie, -leptique], mince, faible, qui affaiblit : * spiro : du latin spirare [spiro-], respirer et du grec speira, enroulement, en forme de spirale ; * ose : du grec -ôsis [-ose], suffixe désignant des maladies non inflammatoires ou/et des états chroniques. Bien qu'il existe de nombreuses formes de leptospirose, toutes causées par des bactéries leptospires (genre Leptospira - leur nom est dû à leur forme spiralée), lorsque l'on parle d'épidémie de leptospirose, il s'agit essentiellement de la forme ictéro-hémorragique (connue aussi sous le nom de maladie de WEIL ou maladie des égoutiers) qui est due à Leptospira icterohemorrhagiae, une bactérie transportée par les rongeurs (ragondins, rats) qui la concentrent dans leurs urines et la répandent dans les eaux stagnantes ou certaines rivières. Un exemple de Leptospira  
En août 2003, des baigneurs ont été contaminés après qu'ils se soient baignés dans la Seine. Le traitement de cette zoonose ou anthropozoonose repose essentiellement sur les antibiotiques (pénicilline G et amoxicilline) pour éviter les nombreuses complications possibles : atteinte rénale, hépatique (ictère intense), voire du système nerveux, douleurs musculaires et articulaires, possibilité de fièvres hémorragiques, syndrome méningé avec convulsions ou coma, entre autres. A noter que 3 à 5% des cas sont mortels !  De nombreuses autres bactéries de la famille des Leptospiraceae sont pathogènes et susceptibles de provoquer des désagréments plus ou moins sévères. Parmi elles : * Leptospira hebdomadis qui doit son nom au fait qu'elle provoque des fièvres qui durent généralement sept jours. C'est le japon qui est surtout concerné par cette bactérie. * Leptospira grippotyphosa est présente chez une souris des champs et provoque la fièvre des boues ou fièvre des champs. * Leptospira pomona est une bactérie qui provoque une leptospirose chez les éleveurs de porcs. * Leptospira autumnalis provoque la fièvre automnale et * Leptospira australis la fièvre des champs de canne à sucre en Australie, entre autres. A noter qu'il existe un vaccin efficace contre la leptospirose ictéro-hémorragique qui est proposé aux personnels à risques.        Haut de page


Les termes suivants, se terminant par -lepsie, -leptique, ont déjà été décrits sur d'autres pages. Les liens ci-dessous renvoient donc directement à ces descriptions.

Acatalepsie - Acataleptique - Analepsie - Analeptique - Antiépileptique - Épilepsie - Épileptique - Iatraleptique - Narcolepsie - Narcoleptique - Neuroleptique - Nooanaleptique - Psychoanaleptique - Psychodysleptique - Psycholeptique - Thymoanaleptique - Thymoleptique